Focus sur

Pourquoi un livret d'entraînement à la lecture fluide ?

Si lire c’est comprendre, l’accès à la compréhension nécessite toutefois que le déchiffrage autonome soit suffisamment précis et fluide de manière à ce que le lecteur se consacre majoritairement à la prise de sens. Dans le cas contraire, le lecteur focalise une grande partie de son attention sur le déchiffrage du texte et peu sur la perception de son sens. Par ailleurs, une lecture trop lente et hésitante ne permet pas de construire les images mentales permettant de créer le « film » du récit et donc d’accéder à sa compréhension.

L’objectif de ce livret d’entrainement est donc de faire accéder les apprentis lecteurs à une lecture suffisamment rapide et fluide pour que l’acte de lecture soit efficient.

Trois compétences pour développer la fluidité

 

Les entrainements proposés permettent de développer trois compétences essentielles pour accéder à une lecture fluide :

 

Lire sans erreurs

De nombreux élèves de cycle 2 ont des compétences de reconnaissance des mots trop axées sur le déchiffrage partiel ou total de mots et non sur leur identification orthographique. Leur rythme de lecture est donc fortement ralenti. Pour pallier cette difficulté, certains enfants se contentent de lire le début des mots et anticipent sur leur fin. Cette stratégie de compensation les conduit souvent à prendre un mot pour un autre et à perdre ainsi le fil de la compréhension.

Il importe donc :

– d’automatiser et de perfectionner la maitrise du code alphabétique(décodage) ;

– de systématiser la reconnaissance orthographique de la plupart des mots (adressage) ;

– d’entrainer les élèves à autoréguler leur lecture (repérage et correction des erreurs d’identification des mots).

 

Lire avec aisance

Lier les mots entre eux, enchainer les groupes de mots d’une phrase, maitriser le placement et le déplacement des yeux sont indispensables pour que le rythme de et la précision de la lecture soit suffisante. Différentes techniques sont donc à entrainer afin d’accélérer le rythme de déchiffrage et de le rendre plus sûr et plus fluide. Il est à noter qu’une bonne fluidité en lecture oralisée induira nécessairement une bonne fluidité lors d’une lecture silencieuse. Les entrainements de lecture à haute voix sont donc à privilégier.

 

Lire avec l’intonation adaptée

Lire à haute voix avec l’intonation adaptée aide à créer la courbe mélodique de la phrase et à en percevoir son sens. Même quand elle est silencieuse, toute lecture respecte alors une intonation jouant le même rôle d’aide à la prise de sens.

Le respect des signes de ponctuation en est la première composante. Les élèves qui n’en tiennent pas compte ont souvent de grandes difficultés pour créer les liens nécessaires donnant accès au sens.

Les élèves doivent donc apprendre à lier les signes de ponctuation à l’intonation correspondante.

L’intonation interprétative, la seconde composante, facilite l’accès au sens (ex. : lire avec colère une réplique annoncée comme telle aide à en percevoir sa teneur). Elle nécessite donc souvent une certaine anticipation sur ce qui va être lu. Cette dernière compétence permet ainsi, à la fois, d’aider à comprendre et de montrer que l’on a compris (lecture à haute voix).

 

L’organisation du livret

 

Un livret indépendant de toute méthode

Ce livret vient en complément du travail de lecture et d’écriture effectué dans la classe.

Il comporte 30 séances réparties sur les 5 périodes de l’année, proposant :

  • Des entraînements adaptés au travail en autonomie ou par petits groupes
  • Des entraînements différenciés pour s’adapter à chaque élève (2 ou 3 niveaux de difficulté sont proposés)
  • Des dispositifs d’évaluation pour mesurer les progrès tout au long de l’année

Un guide pédagogique téléchargeable gratuitement

Un guide pédagogique complète le dispositif et présente :

  • Les choix pédagogiques et la répartition annuelle
  • La typologie et les objectifs des entraînements proposés
  • Les dispositifs de différenciation et d’évaluation
  • Une séance type détaillant : l’organisation et la gestion de la classe, les modalités de différenciation et d’évaluation

 

Vous aimerez aussi :